Logo ENAP
Connexion

26 janv. 2022 Hugo Cyr nommé directeur général de l'ENAP

Hugo Cyr (crédit photo : Nathalie St-Pierre)
Le Conseil des ministres a procédé aujourd'hui à la nomination de Hugo Cyr au poste de directeur général de l'ENAP pour un mandat de cinq ans débutant le 1er février.

« Je me sens immensément privilégié de me retrouver à la tête d’une institution qui œuvre depuis plus de 50 ans au bien commun, a réagi M. Cyr.

L’ENAP est un véritable chef de file de la Francophonie en matière de recherche et de transmission du savoir relatif à tout ce qui touche le service public. C’est un fleuron québécois qui brille par son excellence, a-t-il poursuivi.

Je reconnais mon devoir fiduciaire à l’égard de l’ENAP de l’aider à réaliser sa mission et le défi que cela représente. Notre université est un phare qui accompagne les administrations publiques dans leur modernisation et leur renouvellement.»

« L’ENAP est unique dans sa capacité d’intégrer les savoirs théoriques et leur mise en pratique concrète au sein des administrations publiques, a ajouté le nouveau directeur général. J’ai très hâte de poursuivre les collaborations, de les approfondir et d’en développer de nouvelles avec nos divers partenaires gouvernementaux et parapublics, d’ici et d’ailleurs. »

Un expert engagé

Avocat émérite, Hugo Cyr est professeur titulaire à la Faculté de science politique et de droit de l’Université du Québec à Montréal où il a été doyen de 2015 à 2020.

Expert en droit constitutionnel, en intelligence artificielle (IA) et en théorie du droit, il détient un doctorat en droit de l’Université de Montréal, une maîtrise dans la même discipline de l’Université Yale et il est diplômé de droit civil et de common law de l’Université McGill. Il a été auxiliaire juridique auprès de l’honorable juge Ian C. Binnie de la Cour suprême du Canada, Boulton Fellow à l’Université McGill, chercheur en visite à l’Académie européenne de théorie du droit, professeur invité à l’Université McGill et Schell Fellow à la Yale Law School.

Il est impliqué au sein de nombreux organismes ou associations, dont la Chaire UNESCO d’étude des fondements philosophiques de la justice et de la société démocratique, dont il a été vice-président de 2003 à 2009, de l’Institut québécois de réforme du droit et de la justice où il siège au Comité scientifique, et l’Association du Barreau canadien, où il a présidé le Comité de réforme du droit et où il est membre du Conseil d’administration de la Division du Québec. Il est également membre du Centre de recherche interdisciplinaire sur la diversité et la démocratie (CRIDAQ), directeur de l’axe Fédéralisme de coopération, asymétrie et solidarité du Centre d’analyse politique : Constitution et Fédéralisme (CAP-CF), coinstigateur et membre de LegalIA, un groupe de recherche sur les legaltechs et d’HumanIA, un collectif de recherche en sciences sociales et humanités sur l’intelligence artificielle.

Hugo Cyr a à son actif plus d’une trentaine de publications canadiennes et internationales. À titre d’expert en droit constitutionnel, il a agi comme consultant pour différents ministères et organismes des gouvernements fédéral, provincial et étrangers, de même que pour diverses associations de la société civile au cours des dernières années.

Nomination du conseil des ministres
Communiqué de presse de l’Université du Québec