Logo ENAP
Connexion

27 sept. 2022 Activités à l'occasion de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Cette semaine, le 30 septembre, a lieu la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. Cette journée coïncide avec la Journée du chandail orange et vise à reconnaître les conséquences tragiques des pensionnats, les enfants disparus, les familles laissées derrière et les personnes survivantes.

En plus de vous inviter vous et vos proches à vous joindre aux différentes actions de recueillement prévues par les organismes autochtones à l’occasion de cette journée, je vous invite personnellement à prendre part aux activités organisées cette année par l’ENAP, au campus de Québec et au campus de Montréal.


Exposition Voies parallèles – campus de Québec
Cette exposition vise à ouvrir le dialogue avec les Autochtones. Elle vulgarise, synthétise et illustre le contenu des épisodes du balado du même nom. Venez seul·e ou entre collègues et pour vivre pleinement l’expérience de l’exposition, prévoyez appareils mobiles et écouteurs afin d’avoir accès aux nombreux extraits audio.

Quand : tous les mois de septembre et d’octobre
Où : dans l’aire de consommation, local 1202

Échanges et distribution de rubans orange – campus de Montréal
Venez rencontrer deux de vos collègues de l’ENAP qui seront sur place pour vous en apprendre davantage sur la signification de cette journée et pour vous offrir un ruban orange à porter en signe de commémoration.

Quand : le jeudi 29 septembre
Où : dans le hall d’entrée du campus de Montréal

En reconnaissance de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, le réseau de l'Université du Québec a planifié une série d'activités organisées par l'ENAP, l'INRS, l'Université TÉLUQ et le siège social de l'UQ, dont l’illumination en orange du passage du Jardin du savoir lors de cette journée. Le Jardin est situé entre le boulevard Charest et la rue Fleurie, à la jonction des édifices de l’ENAP, de la TÉLUQ et du siège social de l’UQ.

Rendons hommage aux victimes et aux personnes survivantes et continuons nos efforts de réconciliation avec les peuples autochtones.

Hugo Cyr
Directeur général